Voici un texte que j’avais écrit il y a deux ans sur les énergies christiques et qui s’appliquent encore aujourd’hui pour nous réapproprier notre Je suis personnel. L’actuelle quarantaine collective est au plan symbolique et spirituel un rappel à notre lumière innée. Tout le reste étant éphémère comme chacun l’expérimente en ce moment. Voyons cette incubation une période de gestation pour renaître à qui nous sommes vraiment individuellement afin que collectivement nous puissions nous réapproprier les valeurs humanitaires qui sont vraies authentiques et directement lié à la conscience Lumière, la conscience christique qui appartient à la nature véritable de l’âme humaine.

L’avez-vous senti? Ce samedi 24 mars, de nouvelles énergies christiques sont descendues pour amener une élévation de conscience dans une plus grande légèreté et de joie intérieure en soi, dans nos relations et dans le monde.  Malgré les drames que nous voyons partout dans divers pays, il y a une prise de conscience chez chacun qui conduit à une évidence : nous vivons une sorte de commedia dell’arte sans fin de drames qui provient d’une croyance ancrée dans la psyché collective : le sentiment d’être conditionné par d’autres, par un système, mais surtout  piégé par ses propres manières de penser et émotions qui ne servent pas notre évolution.  Mais nous avons le choix de rester dans cette énergie d’aliénation ou d’accueillir les énergies de renouvellement christiques qui descendent en ce moment.

L’énergie christique qui descend est une lumière purificatrice qui va faciliter l’ouverture à notre dimension spirituelle. Cette énergie est porteuse de toute possibilité nouvelle. Qu’est-ce que l’énergie christique ? C’est le germe du germe, la flamme de la flamme, la source de la source, la fleur dans la fleur, le cœur du cœur dans le cœur… Recevoir cette énergie équivaut à se reconnecter à la source de qui nous sommes vraiment.

Toute souffrance intérieure vient initialement de ce blocage et fermeture à la source. Nous créons du karma chaque fois que nos choix personnels sont loin de notre vibration d’âme… Pour savoir comment être dans notre chemin d’âme, nous avons besoin d’acquérir une éducation spirituelle. Chacun est responsable de lui-même et de se défaire de ses masques ou cuirasses créés par l’éducation la famille et la société, et qui l’éloigne de sa vibration d’âme

Le présent système éducatif est axé exclusivement sur la performance et l’efficacité en vue d’intégrer le marché du travail. Elle ne transmet pas un vrai savoir, celui de la connaissance de l’Être dans sa globalité qui permettrait à la personne de mieux se connaitre de l’intérieur et de découvrir sa raison d’être unique.  Le message inconscient reçu dans la psyché de chacun est que nous n’avons pas vraiment le droit d’être qui nous sommes. Pourquoi ? Savoir qui nous sommes et le sens réel de sa vie est une voie de libération.

Depuis des millénaires, l’inconscient collectif est dominé par cette grande peur de la condamnation individuelle par une autorité qui sanctionne si nous manifestons qui nous sommes vraiment.  Cette grande terreur a trouvé son catalyseur dans l’expérience qu’a vécue Jésus. Son expérience de condamnation symbolise la castration/condamnation de notre « Je suis » personnel, par d’autres, par ton ami, ton conjoint, ton collègue, le parti politique ou ton groupe religieux.  Car le message implicite, inconscient que tu reçois quand tu lis ou vois le film sur la vie de Jésus est le suivant : « voici ce qui arrive à la personne qui manifeste son Je Suis ! »

L’intégration de l’énergie christique apporte l’autonomie intérieure et l’authenticité. C’est en général ce que toute autorité dominatrice n’aime pas. Choisir l’intégration christique c’est choisir d’être Soi, en conséquence, manifester son unicité.

Jésus est l’exemple d’un être qui a intégré l’énergie christique.  Lorsqu’on intègre l’énergie christique, on ne peut plus aller contre soi-même ou sa vérité intérieure – C’est pourquoi Jésus ne pouvait pas faire semblant devant les autorités religieuses qu’il était quelqu’un d’autre pour sauver sa peau,  car aller contre sa vérité intérieure, c’est cela la vraie condamnation de soi !

L’intégration de l’expérience christique est un big bang intérieur qui résonne comme un grand GONG en soi, où il n’y a plus de retour en arrière et où le passé est le passé et le maintenant « je suis qui je suis ».  Dans cette énergie, on quitte les chaussures de la peur et de la conformité et on entre dans le temple sacré de notre être lumière.  Faire ce grand acte courageux, c’est reprendre son vrai pouvoir, c’est ressusciter à qui nous sommes vraiment ! C’est notre droit de naissance !

© Christina Sergi

 

Inscrivez-vous à notre infolettre

Ton inscription à l’infolettre de Christina te donne accès à des articles, video ainsi que des offres exclusives sur ses cours, formations, activités ou événements spéciaux.

Succès!