par Christina Sergi, PhD (Swami Christinananda)

 

 

 

 

 

 

Tout dans l’univers est énergie. Nous sommes énergie. Par la prière, la méditation et le yoga, nous expérimentons l’art de la transmutation énergétique, afin d’amener dans le corps davantage de lumière et de conscience. À travers cette expérience, nous évoluons vers la manifestation de qui nous sommes vraiment, c’est-à-dire des êtres en expansion de leur lumière, qualités et pouvoirs d’âme.

Mais la possibilité d’amplification des pouvoirs de l’âme sur terre requiert le consentement de notre moi conscient qui doit se mettre au service de cette force lumière en soi. Sans le consentement et la participation du moi, les besoins plus profonds de l’âme demeurent non reconnus. Les habitudes de vie, manières de réagir, ou encore les croyances acquises sur soi ou le monde dans le milieu familial et sociétal, deviennent souvent un obstacle au plein éveil de la conscience et manifestation de ses pouvoirs d’âme. L’énergie de ce « je » identifié à ce qu’il connait déjà de lui-même et du monde empêche trop souvent cette ouverture intérieure vers l’expansion/réalisation de soi.

Nous avons ainsi besoin d’activer une énergie supérieure en nous pour transcender l’état de conscience léthargique qui a tendance à résister à l’expérience de la dimension spirituelle de Soi et de la vie.

Voici 3 types d’énergie que nous pouvons ressentir intérieurement ou venant de l’extérieur et que nous sommes appelés à transmuter pour vivre une expansion de conscience, pour l’activation de ses pouvoirs d’âme et la réalisation de Soi :

  1. Énergie de stagnation: Cette énergie est liée à une peur consciente ou inconsciente qui paralyse toute action, réflexion et rend également insensible (peur de manquer, peur d’agir, de mourir, etc.) Cette énergie lourde se reflète aussi sur le plan mental au niveau d’une attitude de statu quo qui résiste à la prise de position personnelle de changement pour éviter les conflits, ou encore prendre un engagement personnel. L’énergie de stagnation endort la conscience et maintient la personne dans des conformités ou asservissements à la norme qui travaillent à l’encontre de son éveil.

Pour identifier ce type d’énergie de stagnation en soi, demandons-nous : « Qu’est-ce qui bloque mon expansion personnelle ? Y-a-t-il une circonstance de ma vie qui m’a rendu statique, improductif et mécaniste ? »

Transmuter cette énergie de stagnation implique de faire face à nos peurs, nos inquiétudes et d’écouter la voix de notre intuition, qui saura nous guider vers de nouvelles attitudes ou choix personnels, en harmonie avec notre conscience profonde. Le sentiment d’insécurité et de peur pourra être remplacé par la confiance et la foi, grâce aux pratiques quotidiennes de connexion au divin par la méditation et la prière.

Pensée affirmation pour transmuter l’énergie de stagnation : Je me relie à la source infinie de vie, à Dieu, qui est en moi et au-delà de moi.  Dans cette connexion, je reçois le pouvoir d’agir avec confiance et courage.

  1. Énergie d’entropie (chaotique) : C’est une énergie de désordre et de chaos. L’énergie est dispersée vers des pensées et actions insignifiantes qui éloignent du sens et but de notre incarnation d’âme.

Plusieurs facteurs peuvent créer ce type d’énergie : traumatisme, souffrance et excès d’identification au monde extérieur.

Pour identifier en soi ce type d’énergie, il s’agit d’observer les nombreuses distractions qui donnent une impression d’être dispersé mentalement par la surcharge d’information. L’accumulation de ces informations produit l’oubli de soi et du sens de sa propre vie. Dans cette énergie chaotique en soi, la conscience ne peut s’élargir, puisque le moi conscient est totalement tourné vers la vie extérieure et la fuite de ses ressentis profonds.

Lorsque nous ressentons ce type d’énergie, demandons-nous : « Qu’est-ce qui s’agite en moi ?  Quel aspect de moi-même est-ce que j’ignore ou fuis ? Prendre ensuite du temps de silence, de détente et de réflexion pour réapprivoiser son être intérieur. Utilisez la réponse pour être et agir en harmonie avec votre Soi profond.

Pour transmuter cette énergie d’entropie, nous avons besoin de sacraliser notre corps, c’est-à-dire d’en prendre soin et de le considérer comme un temple du divin en Soi (l’âme).  Nous devons aussi nous purifier des agitations mentales ainsi que nous détoxifier de nos émotions négatives.

Dans l’espace de méditation s’effectue cette purification et le réalignement avec nos valeurs plus profondes qui permet l’appréciation de qui nous sommes sur le plan de l’être.  C’est ainsi que la part blessée en soi qui cherche souvent la fuite dans les distractions se réapproprie peu à peu l’estime et l’amour de soi qui permet de recanaliser l’énergie vers la construction de son être plutôt que sa destruction.

Pensée affirmation pour transmuter l’entropie : Je respire en conscience et je me détache de toute forme de dépendance extérieure, pour entrer dans la divine connexion de l’être sacré que je suis.

  1. Énergie régressive (destruction): Il s’agit d’une énergie négative de dégradation et d’annihilation. Dans cette énergie, le désir s’articule autour d’un besoin de s’auto-détruire ou de détruire les autres mentalement, émotionnellement voire, physiquement.  C’est une énergie malveillante qui travaille contre l’expansion de la conscience et l’expression des qualités de l’âme (bonté, joie, partage, compassion, humanisme, etc.) C’est une énergie d’amertume et de désolation qui provient fréquemment de l’égo d’envie, d’orgueil et de jalousie. L’énergie négative devient extrêmement régressive lorsqu’elle vise la manipulation ou encore l’asservissement d’autrui. Ceux et celles qui subissent l’oppression d’une personne narcissique ou contrôlante par exemple, tombent dans le piège de la négation de soi en se positionnant comme victime.

Pour transmuter cette énergie, il importe de faire preuve de discernement afin de détecter si nous ne sommes pas tombés dans le piège du bourreau et de la victime. Lorsque nous nous sentons dans une énergie régressive, il importe de s’arrêter et de se demander : Pourquoi est-ce que je vis cette situation ? Pourquoi ai-je envie de me détruire ou détruire l’autre par mes pensées négatives ou par la critique? Répondre à cette question permettra de peu à peu s’ouvrir à une énergie de guérison qui favorisera un réalignement intérieur.

On transmute l’énergie de destruction par le lâcher-prise du besoin de contrôler et de poser des exigences excessives envers soi ou les autres. Chaque être est unique, libre et souverain.  Réalisez cette vérité pour vous-même pour reprendre votre pouvoir personnel afin de cesser d’être victime ou bourreau d’autrui.   Au plan cosmique et divin, aucun être humain n’a le droit de vous aliéner ou d’aliéner autrui – à moins que vous lui ayez donné votre consentement en acceptant ses exigences qui allaient à l’encontre de votre conscience profonde.

Pensée, affirmation pour transmuter l’énergie régressive : Je suis entièrement libre et souverain.  Je sais ce qui est bon, vrai pour moi. Aucun être sur terre n’a le droit de me dominer et de m’asservir.  JE SUIS pouvoir, autonomie et liberté.

Ces trois types d’énergie qui se répercutent sur notre physique, notre mental et nos émotions, influencent notre destinée, car elles déterminent notre évolution vers une expansion, régression ou stagnation. Ces énergies renvoient aux trois besoins primaires que sont l’instinct de survie, le plaisir et le pouvoir et qui sont associés aux trois premiers chakras (racine, sacré et plexus solaire).  Par l’observation et la transformation de soi, on pourra transmuter ces aspects régressifs du moi limité que sont la peur (1er chakra) l’envie (2ème chakra) et l’orgueil (3ème chakra) en qualités héroïques que sont le courage, la tempérance, et l’humilité, qui sont des qualités de l’âme essentielles, pour que puisse progresser l’âme sur terre. Cette transmutation permettra l’éveil de conscience et la manifestation des potentialités d’âme et qualités divines, qui sont aussi reliées énergétiquement aux chakras supérieurs (cœur, gorge, 3ème œil et couronne).

C’est ainsi que lorsque la lumière de la conscience se révèle, le moi terrestre est transcendé pour faire un avec la grandeur des qualités réelles de l’âme qui permettent de manifester notre réelle humanité, notre divinité originelle.

Bénédictions, Om Shanti

© Christina Sergi, PhD. Auteure, conférencière, formatrice, coach mieux-être (Swami Christinananda)

Inscrivez-vous à notre infolettre

Ton inscription à l’infolettre de Christina te donne accès à des articles, video ainsi que des offres exclusives sur ses cours, formations, activités ou événements spéciaux.

Succès!